Vous vous questionnez sur le matériel adapté à la randonnée avec un chien ? Comment dormir en tente avec votre toutou, passer des échelles ou simplement avoir un harnais solide et adapté à sa morphologie pour une balade agréable ? Dans cet article, on vous donne toutes nos références et nos tips avec l’expérience qu’on a pu acquérir en la matière depuis 5 ans sur toutes les activités outdoor !

Harnais d’alpinisme canin – Grand Galibier 3228m

  1. Le matériel pour la randonnée à la journée avec un chien
  2. Le matériel pour le bivouac avec un chien
  3. Le matériel spécifique à l’alpinisme avec un chien et le terrain engagé
  4. Le matériel pour naviguer avec un chien

La randonnée à la journée

Nous utilisons deux harnais différents en fonction du type de terrain mais aussi un gilet et un collier de manière ponctuelle



Comment fait-on notre choix entre les deux harnais en fonction des randonnées ?

Le harnais Ruffwear flagline

Le harnais Ruffwear flagline est idéal pour tout type de randonnée : léger, bien adapté à la morphologie du chien et surtout disposant d’une poignée dorsale très pratique. En effet, cela permet d’aider l’extension du chien sur des petits ressauts rocheux ou de le tenir en cas de croisement difficile à gérer. Deux boucles sur le dessus et au poitrail pour accrocher une longe mais aussi pour l’hiver une petite lampe de visibilité. C’est le harnais que nous utilisons le plus régulièrement sur nos sorties à la journée.

Le harnais de cani-cross Inlansis

Le harnais de cani-cross Inlansis est encore plus léger et le système de longe et de baudrier est parfait pour avoir les mains libres si on attache son chien. Il n’est pas adapté à la randonnée technique puisqu’il est bien difficile de s’en saisir pour aider le chien au besoin mais il est parfait pour des randonnées basiques.

Le gilet de visibilité Decathlon

Le gilet de visibilité couleur jaune pour nous – est indispensable lorsque la chasse est ouverte sur la période de début septembre à fin janvier. On l’associe obligatoirement à une clochette/un grelot de chez Decathlon également accrochée au harnais qu’on aura choisi pour la journée, pour qu’Helly soit visible et puisse être entendue de loin.

Le collier lumineux Masbrill

En hiver, la nuit tombe tôt et nous sommes souvent amenés à sortir Helly de nuit. Nous lui mettons un collier lumineux rechargeable vert fluo acheté chez Amazon qui est hyper pratique pour la repérer dans le noir. Nous l’utilisons également pour le bivouac/cabane non gardée.

Le matériel divers

Nous nous servons d’un bol rétractable de marque Sea To Summit acheté chez Decathlonils ont changé de marque désormais mais un modèle similaire est proposé – pour donner de l’eau à Helly durant la marche.

Nous avons également une petite boîte pour lui donner environ 50 grammes de croquettes quand nous arrivons au sommet au moment du casse-croûte.

Le matériel pour le bivouac/les cabanes non gardées



Le harnais de bât

On appelle harnais de bât le harnais composé de deux sacoches dont l’objectif est de faire porter une certaine charge au chien pour vous soulager sur un trek d’un ou plusieurs jours. Il est recommandé de calculer le poids maximum de chargement, harnais compris, en prenant la base de 10% à 30% du poids de votre chien. Exemple : Helly pèse 30kg, elle peut donc porter entre 3 et 9kg – harnais de bât compris -. Nous lui faisons porter très généralement 3,5kg au maximum pour des petits treks.

Le Sasseneire

Nous utilisons le harnais Ruffwear Approach Pack puisque nous avons acheté en deux temps le Ruffwear flagline pour la journée puis l’Approach Pack pour le trek. Il existe une version qui contient les deux harnais en un avec des sacoches qui se désolidarisent. Ce harnais est extra et très robuste malgré les cavalcades d’Helly entre les arbres, dans les rochers et même dans l’eau.

Un point de vigilance à avoir : une amie avait une autre marque de harnais de bât avec un système d’attache des sacoches sur le harnais par boutons pressions et ce n’est vraiment pas adapté à des chiens qui bougent beaucoup, les sacoches ne faisaient que de s’arracher. Notre harnais Ruffwear Approach Pack s’attache par clips comme sur les sacs à dos et pour le moment nous en sommes très satisfaits.

La tente

Nous utilisons une tente 3 places Decathlon Quick Hiker Ultralight pour un poids total de 2,6kg – désormais le modèle le plus récent propose un poids de 2,3kg -. Nous avons fait le choix d’une tente trois places puisqu’Helly dort à l’intérieur avec nous et cela nous permet de rentrer les sacs également – les renards aiment parfois un peu trop se faire un apéro avec ce qui traîne -.

Lacs Robert et lac Achard

Le duvet d’Helly

Avec l’expérience, lorsque l’on dort à 2000m d’altitude ou plus haut, les températures sont particulièrement fraiches en avoisinant souvent les 0° ou moins. Helly a parfois montré qu’elle souffrait du froid en se collant contre nous durant la nuit malgré qu’elle soit au chaud sous la tente et nous prenons donc désormais toujours avec nous son duvet Forclaz 10° de chez Decathlon qui pèse 790 grammes – le nouveau modèle est aux alentours de 750 grammes -, ce qui lui sert en version ouvert à la fois de tapis et de couverture pour la nuit. Nous le prenons également en cabane non gardée.

La gestion de l’eau et de la nourriture

En guise de gamelles, nous avons deux bols rétractables Sea to Summit achetés chez Decathlon. Nous mettons ses croquettes dans des pochettes plastiques pour les stocker dans les sacoches du harnais de bât. C’est important puisque ces dernières ne sont pas étanches – du coup en cas de pluie ou plongeon imprévu, vous allez vite comprendre pourquoi c’était bien, le truc des pochettes plastiques.. -.

On fait donc porter à Helly son eau dans des bouteilles d’Evian, ses croquettes et ses gamelles. À savoir qu’en lui donnant de l’eau sur le parcours, on veille à toujours équilibrer le poids dans chaque sacoche pour éviter qu’elle soit déséquilibrée.

Le matériel pour l’alpinisme



Le harnais d’hélitreuillage

Pour franchir une échelle sur une randonnée et éviter de laisser son chien toute la journée à la maison pour un passage technique de 3 minutes, il existe un harnais spécifique de portage dit d’hélitreuillage de la marque Julius – couleur noire taille L/XL pour Helly -. Si on affectionne pas particulièrement leurs harnais de base, il faut avouer que celui-ci a le mérite d’être hyper sécure et bien pensé pour l’exercice. Et de toute façon, c’est le seul qui existe pour le monde civil puisque les autres harnais en France de ce type sont destinés aux militaires.

Il se présente comme un cartable pour l’humain porteur. Pour le chien, on lui enfile par les 4 pattes et le ventre pour venir le refermer sur le dos avec 4 clips très résistants.

Lac de Pormenaz

Attention, ce harnais n’est pas destiné à rester au fond du sac en cas de secours, il est encombrant et pèse 3kg pour notre modèle, les passages techniques doivent donc être checkés sur un topo avant d’aller marcher pour le prendre uniquement à cette occasion-là. Pour le secours, privilégiez plutôt le Fido pro qui est léger et mais pas spécialement sécure pour l’aérien, ce sont bien deux utilisations distinctes.

Enfin, il faut prendre conscience que porter son chien n’est pas anodin et peut être lourd de conséquences sans entraînement : votre chien peut avoir peur et chercher à sortir du harnais, provoquant un déséquilibre ou encore vous pouvez vous rendre compte de l’intensité de l’exercice physique une fois sur l’échelle. Nous recommandons donc d’être particulièrement vigilant si vous tentez cette aventure. Pour plus de sécurité , vous pouvez coupler ce harnais avec un baudrier intégral pour vous et une longe double pour se vacher ou être vaché par un coéquipier sur les barreaux.

Le harnais d’alpinisme canin Ruffwear Double-Back

Parfois, il ne s’agit pas de franchir une échelle que le chien ne pourrait être en mesure de passer seul mais plutôt de sécuriser sur une arête très aérienne. C’est un choix en âme et conscience qui doit être posé si vous souhaitez accéder à ce type de terrain technique et auquel vous seul pourrez répondre : devez-vous attacher votre chien ou le détacher sur les passages délicats ? Le laisser détaché, c’est prendre le risque de le voir tomber et l’attacher c’est prendre le risque de ne pas réussir à le retenir et de basculer avec lui.

Nous avons pris le parti de l’attacher mais une seconde question se pose : avec quel matériel ? Sur de l’aérien, on ne parle plus d’attacher mais bien d’encorder son chien. Cela va donc de soit qu’il s’agit d’un exercice périlleux qui demande beaucoup de confiance et d’écoute mutuelle.

Pointe de Tardevant – en exercice

Un harnais classique type Ruffwear flagline n’est pas destiné à résister à une chute de plusieurs mètres, les clips lâcheraient probablement sous le poids du chien multiplié par la chute elle-même. Il en va de même d’une simple laisse ou longe dont l’objectif n’est pas de pouvoir assurer un chien dans ces conditions.

Nous avons trouvé deux harnais d’alpinisme canin et notre choix s’est porté sur le harnais Ruffwear Double Back. Pourquoi ? Parce que c’est le seul pour lequel il existe une fiche technique accessible mentionnant une résistance à la rupture en cas de chute de 900KG. Il ne possède aucun clip de fermeture et est pensé comme un harnais d’escalade. Une partie amovible permet d’englober ou non les pattes arrière. C’est un harnais qui permet à la fois de retenir une chute et à la fois de descendre son chien en rappel en cas de besoin.

La configuration du harnais après l’avoir essayé nous semble idéale pour ce type d’exercice mais pour une durée inférieure ou égale à 1H00. Il ne pourrait être utilisé comme harnais quotidien pour éviter d’abimer les coutures et de le rendre moins sécurisant mais aussi parce qu’il est malgré tout plus lourd que le Ruffwear flagline et la partie arrière peut gêner la marche fluide d’un chien à long terme. Encore une fois, ce type de harnais est donc à réserver pour un temps précis étudié en amont sur topo pour prendre dans le sac le harnais sur telle ou telle randonnée alpine.

Corde et mousquetons

Nécessairement avec le harnais d’alpinisme canin, il faut envisager une corde : on vous suggère la corde BEAL Opéra 8,5mm à la coupe, ce qui vous permet d’acheter la longueur souhaitée. On est parti sur 27mètres de corde – dans une optique de 25 après travail de la corde – pour un poids de 48 grammes par mètre, ce qui nous fait 1,3kg – maintenant vous comprenez pourquoi on est parti sur ce modèle : c’est l’un des plus léger du marché -.

Pour l’humain, un harnais d’alpinisme avec un mousqueton, un bloqueur de marque Kong Duck pour faciliter l’utilisation de la corde comme une laisse en bloquant ou laissant du mou à volonté et enfin à votre guise des anneaux cousus et mousquetons supplémentaires en fonction de vos habitudes d’assurage.

Pour le rappel, il est nécessaire d’avoir une dégaine pour attacher la partie dorsale à la partie arrière en sécurité supplémentaire.

Le matériel pour naviguer

Le gilet de sauvetage

On a investi dans un canoë 3 places gonflable de chez Decathlon particulièrement résistant aux griffes d’Helly puisqu’aucune percée n’est à déclarer ce jour. En parallèle, nous avons opté pour un gilet de sauvetage pour chien trouvé sur Amazon – que nous ne conseillons pas pour sa qualité médiocre – mais cela nous a permis d’en voir toute l’utilité : quand votre chien saute du bateau – pour le plaisir ou le piaf qui passait par là -, cela vous permet avec la poignée dorsale de le hisser sur l’embarcation mais aussi de l’aider dans sa nage en le soulageant grâce au flottement. Ruffwear – encore eux – propose un gilet de sauvetage qui aurait de très bon retour à ce sujet.

Le mot de la fin

En résumé, les pratiques outdoor avec un chien ne s’improvisent pas et malheureusement ont un coût important dès lors que vous souhaitez expérimenter des pratiques plus périlleuses. C’est le prix de votre sécurité et celle de votre chien, en tous les cas c’est comme ça que nous le concevons. Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire par message ou via Instagram 🙂

Bonnes balades à toutes et tous !

Enable Notifications OK No thanks