Valais – Suisse


  • 480D+
  • 13km
  • Au départ de Zinal
  • En raquettes ou non
  • En été – présence possible de troupeaux et chiens de protection uniquement sur la première partie d’alpage, possibilité de les éviter en prenant à gauche du torrent.
  • Niveau : hiver moyen – été difficile à très difficile, chute de pierres nécessitant de l’attention et cours d’eau possiblement très fort sortant de la grotte

Comment s’y rendre ?


19 mai 2023. Ce jour, nous nous rendons sur la commune de Zinal que l’on traverse entièrement pour se garer sur le parking à côté du relais de Tzoucdana. Nous partons à la découverte de la grotte de Glace de Zinal. Attention, si en hiver c’est un itinéraire particulièrement fréquenté où il suffit de suivre les traces jusqu’à cette dernière, la version été demande bien plus de connaissances techniques et de gestion du risque. Celle-ci est en fonte et ruisselle donc en torrent au travers d’un pierrier qu’il faut intégralement remonter. Cela se fait bien pour des randonneurs aguerris et des chiens à la patte sûre.

Allez, c’est parti ! On peut partir à gauche ou droite du torrent, cela revient au même. On a traversé le pont de Singline pour remonter intégralement le plat de la Lée – un panneau demande d’attacher les chiens sur cette partie pour le bétail, absent lors de notre passage -. On commence l’ascension après ce dernier en suivant la direction de la cabane à fromage Vichiesso que l’on dépasse.

À l’intersection, on laisse le pont sur notre gauche pour continuer tout droit. C’est dans le virage de la route carrossable qu’il faudra être vigilant : un losange jaune et noir avec un point rose indiquent le départ de la partie hors-sentier. Il va falloir en effectivement suivre les cairns qui sont d’une aide précieuse voir primordiale pour se repérer – ouai genre sans ça, on y serait probablement encore -.

C’est la partie corsée qui commence pour deux raisons : le pierrier est particulièrement long jusqu’à la grotte de glace et on hésite à franchir le torrent. J’ai pour ma part réussi à le faire pour rejoindre le flanc gauche et notre amie Maria a pour la sienne continué sur le flanc droit. Elle a traversé plusieurs petits cours d’eau avec moins de débit et on s’est finalement rejoint au niveau de la grotte de glace, point culminant de notre randonnée du jour !

On vous conseille soit de rentrer intégralement dedans, soit de rester à bonne distance de la cavité – suffit de voir la caillasse sur le dessus pour comprendre que ça peut devenir problématique l’histoire -. Le décor est assez féerique ! Attention cependant, le cours d’eau peut devenir très fort avec la fonte des glaces durant la période estivale et il est possible que vous ne puissiez pas rentrer intégralement dedans.

Pour le retour, on va redescendre exactement par le même itinéraire !

Une bien belle et originale sortie pour découvrir l’ice cave de Zinal, bien plus connue pour sa version hivernale en raquettes que printanière !


La grotte de glace de Zinal avec un chien

Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin K-IP, la balise de sécurisation des pratiques outdoor !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *