Val d’Aoste – Italie


  • 1300D+
  • 17.4km
  • Au départ de la Thuile
  • Points d’eau sur le circuit
  • Nuit possible en refuge non gardé – attention aux dates d’ouverture du refuge
  • Présence possible de troupeaux et chiens de protection en saison estivale – rien lors de notre passage
  • Niveau : moyen – long

Comment s’y rendre ?


14 et 15 octobre 2023. Ce jour, nous voilà partis sous une pluie battante depuis le petit parking de la Joux sur la commune de la Thuile, ce dernier étant payant du 20 juin au 10 septembre. On va emprunter la route sur quelques dizaines de mètres pour trouver immédiatement un panneau d’indication avec notre premier objectif : le rifugio Deffeyes annoncé en 3H.

On va traverser un pont puis remonter dans la forêt avec deux beaux points de vue sur la prima et la seconda cascata del Rutor.

On poursuit sous les arbres longuement avant d’entrer dans un immense vallon avec le lac du Glacier – ça a l’air d’être son nom – devant le Pian de la Lière.

De là, on passe à gauche du chalet pour remonter tranquillement ce qui semble être de prime abord un immense mur de pierre. En réalité, il ne présente aucune difficulté et après quelques efforts supplémentaires, nous voilà face au rifugio Albert Deffeyes.

Le refuge Deffeyes est ouvert en saison estivale et possède un local hivernal en dehors de cette dernière. Il est équipé de tables et banc, de l’électricité – possibilité de charger les téléphones – et de 22 places en dortoirs avec des couvertures – à notre sens pas suffisantes pour le cœur de l’hiver -. Il n’y a aucun ustensile de cuisine ni de quoi faire réchauffer votre gamelle, il faut donc que vous pensiez à tout monter. Pour l’eau en étant muni d’une gourde filtrante, vous avez le Lago inferiore del Ruitor en contrebas qui nécessite de marcher quelques minutes. Nous n’avons pas réussi à faire marcher le petit chauffage de la pièce à vivre, peut-être dû au fait qu’il avait plu toute la journée et que l’énergie solaire n’avait pas pu recharger plein pot les batteries.

Après une bonne fondue et une douce nuit, on repart au petit matin en longeant par la gauche le Lac inférieur du Ruitor.

A l’intersection, nous prendrons la direction du Passo di Planaval que nous suivrons en crapahutant parfois sur des dalles rocheuses sans difficulté.

On s’arrêtera lorsque l’on aura une superbe vue sur le glacier du Ruitor et le Lago Superiore del Ruitor ! Par manque de temps, nous n’irons pas jusqu’au col de Planaval mais cela doit valoir le détour – on reviendra -.

Pour redescendre, on est revenu sur nos pas jusqu’à une discrète intersection mais il aurait été possible de trouver un sentier en réalité depuis notre point de vue pour redescendre jusqu’au lago Grigio. En tous les cas, avec de multiples lacs sans nom croisés sur notre route, on l’atteindra sans difficulté.

Après ce dernier, cette magnifique boucle, il suffit de redescendre par le même itinéraire jusqu’au parking !

Une randonnée complètement hors du temps avec des panoramas exceptionnels tout le long de la sortie ! Un vrai coup de cœur !


Le glacier du Ruitor avec un chien

Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin K-IP, la balise de sécurisation des pratiques outdoor !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *