Mont-Cenis – Savoie 73 et Italie


  • 1030D+
  • 18km
  • Au départ du parking d’Ambin, au dessus de Bramans
  • Points d’eau sur le circuit
  • Présence de troupeaux et chiens de protection en période estivale – moutons, vaches, 4 patous et 1 kengal lors de notre passage, aucune difficulté à signaleraucun troupeau lors de notre second passage début octobre
  • Niveau : difficile – pierriers très longs, dernière partie technique, pas de réseau sur tout le circuit excepté au sommet

Comment s’y rendre ?


7 et 8 octobre 2023. Ce jour, direction le parking d’Ambin après avoir dépassé le refuge du Suffet au dessus de la commune de Bramans. Il semblerait qu’avant l’on puisse se garer plus loin sur le parking de Maroca mais un panneau interdisant l’accès avec un numéro d’arrêté en dissuade clairement – ce qui va à l’encontre des panneaux posés par les bergers qui indiquent que le seul parking sécurisé par rapport au passage des troupeaux est celui de Maroca… mais on préfère éviter l’amende pour notre part -. On commence donc la randonnée en empruntant à pied le kilomètre restant sur la route carrossable en traversant un pont.

Au panneau, on va prendre le sentier à gauche pour remonter le vallon jusqu’au refuge d’Ambinjuste avant lequel on croisera quelques vaches en libre -.

Après ce dernier, on continue notre traversée de cet incroyable vallon avec encore de longs replats – on tombe rapidement sur la zone des moutons et de leurs chiens de protection que nous passerons sans encombre -.

Après une petite montée, on arrive sur un cirque rocheux avec un panneau qui nous fera prendre tout droit en direction du lac d’Ambin et du col du même nom, laissant à droite la direction du col Agnel et du fameux Mont d’Ambin que l’on recommande fortement pour les randonneurs très aguerris. Il est d’ailleurs possible de combiner les deux sorties.

De là, on va poursuivre en remontant un pierrier bien tracé et délimité par des points jaunes. Quelques passages de ruisseau et une main-courante ne présentant aucune difficulté pour les chiens et on arrive en 1H sur notre premier objectif, le joli lac d’Ambin.

Après ce dernier, la partie délicate commence : il s’agit de rejoindre le col d’Ambin en remontant un long couloir type pierrier bien raide. En suivant toujours parfaitement le balisage jaune, il n’y a pas de difficulté majeure mais le terrain reste technique et à réserver aux randonneurs et chiens habitués à l’exercice.

En haut, le balisage vous fera partir à gauche mais en allant tout droit sur quelques dizaines de mètres, vous découvrirez un petit lac glaciaire caché.

En revenant sur le circuit initial, on va se retrouver sur une sorte de plateau depuis lequel on apercevra très rapidement notre palace qui nous attend pour passer la nuit. Il faut marcher encore un peu en descendant le pierrier puis en remontant pour atteindre le bivacco Walter Blais.

Ce dernier est encaissé entre des falaises dont la vue n’a rien d’extraordinaire mais y accéder et pouvoir dormir dans cet endroit participe au côté féerique de cette sortie. Des bouquetins curieux viendront nous rendre visite durant la soirée et au petit matin. Le bivacco est composé de 8 places avec matelas, des couvertures et une petite table ainsi que de l’électricité. Une lumière rouge signale sa présence côté italien la nuit pour d’éventuels randonneurs égarés puisqu’il est situé pile sur la frontière franco-italienne.

Après avoir passé une excellente nuit, on va redescendre exactement par le même itinéraire.

Une très belle sortie au cœur du magnifique vallon d’Ambin, sauvage et préservé pour découvrir un joli lac de montagne encaissé et passer une nuit dans une cabane non gardée typiquement italienne.


Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin K-IP, la balise de sécurisation des pratiques outdoor !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *