Savoie 73 – Val-Cenis


  • 1020D+
  • 12km
  • Au départ du parking du refuge du Petit Mont Cenis
  • Voie normale de l’arête sud-ouest
  • Troupeau : vaches et biquettes en libre, pas de chiens de protection
  • Niveau : moyen – un peu de technique sur le final

14 août 2021

Premier 3000 de Lord Link en perspective ! Nous choisissons de dormir sur place en arrivant la veille au soir sur le parking de départ de la randonnée. Celui-ci se situe sur la gauche de la route caillouteuse qui mène au refuge du petit Mont Cenis. Le partner de mon amie Sabrina, maîtresse de Link, fera office de palace roulant pour tous les 4 !

A la fraîche vers 6h00 du matin, direction le col de Sollières, pas franchement bien indiqué quand on se gare à cet endroit : il suffit de revenir à pied sur la route et on tombe en montant sur un panneau jaune de rando.

Tu vois le truc pointu en face ? Bah c’est notre objectif !

Nous croiserons dès le début un troupeau de vaches mais sous clôture. La montée jusqu’au col est très agréable dans les alpages, avec un nombre de cratères dans lesquels la nature a repris ses droits assez important, c’est assez étonnant pour être souligné. En cherchant une explication, ce lieu a été le témoin de batailles durant la 2nde Guerre Mondiale, nous imaginons donc qu’il s’agit là des vestiges d’explosions d’obus.

Deux trois lacs pour faire trempette plus tard, nous voilà au col pour commencer le vif du sujet et ça annonce la couleur immédiatement : raide et caillasse. Un parterre d’Edelweiss très restreint niveau zone pour donner du courage pour ces 500D+ à venir !

Cela étant dit, rien de foufou finalement malgré le panneau “voie dangereuse” qui semble vouloir faire fuir les randonneurs sur le versant d’en face, le Mont Froid ! Bon mon affection particulière pour le vide me rend peut être trop subjective mais il me semble que c’est clairement accessible pour un 3000 : pas de mains à mettre, derniers mètres un peu escarpés avec un sommet qui se resserre mais pas vraiment vertigineux si on suit bien les divers sentiers tracés.

Link à la longe tout du long par précaution puisqu’il a pas encore franchement le pied chamois, Helly en tête qui fait sa vie et trace notre route. En partant à 6h20 du parking nous aurons le sommet entièrement pour nous pendant plus de 30/40 minutes, le temps du petit déj !

Et quel spectacle au sommet !

Puis nous croiserons une dizaine de personnes sur la montée et encore une quinzaine dans l’alpage.
La descente mérite de l’attention pour éviter un faux pas glissant sur les cailloux susceptibles de rouler sous le pied.

Très belle découverte de ce coin savoyard encore inconnu pour nos pattes ! Attention, il n’y a pas de réseau de tél au parking et nous le récupérons vers 2700m jusqu’au sommet, étonnament ! Du coup on a sympathisé avec les habitants…

Bonjour M’dame !

Le Signal du Petit Mont Cenis avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *