Mont-Cenis – Savoie 73 et Italie


  • 1564D+
  • 20km
  • Au départ du parking d’Ambin, au dessus de Bramans
  • Points d’eau sur le circuit
  • Présence de troupeaux et chiens de protection en période estivale – moutons, vaches, 4 patous et 1 kengal lors de notre passage, aucune difficulté à signaler
  • Niveau : très difficile – pierriers très longs, dernière partie hors-sentier et technique, pas de réseau sur une partie du circuit

Comment s’y rendre ?


9 septembre 2023. Ce jour, direction le parking d’Ambin après avoir dépassé le refuge du Suffet au dessus de la commune de Bramans. Il semblerait qu’avant l’on puisse se garer plus loin sur le parking de Maroca mais un panneau interdisant l’accès avec un numéro d’arrêté en dissuade clairement – ce qui va à l’encontre des panneaux posés par les bergers qui indiquent que le seul parking sécurisé par rapport au passage des troupeaux est celui de Maroca… mais on préfère éviter l’amende pour notre part -. On commence donc la randonnée en empruntant à pied le kilomètre restant sur la route carrossable en traversant un pont.

Au panneau, on va prendre le sentier à gauche pour remonter le vallon jusqu’au refuge d’Ambinjuste avant lequel on croisera quelques vaches en libre -.

Après ce dernier, on continue notre traversée de cet incroyable vallon avec encore de longs replats – on tombe rapidement sur la zone des moutons et de leurs chiens de protection que nous passerons sans encombre -. Après une petite montée, on arrive sur un cirque rocheux avec un panneau qui nous fera prendre à gauche en direction du col Agnel, laissant à droite la direction du lac d’Ambin et col du même nom.

Après avoir remonté le long d’un cours d’eau, on va poursuivre progressivement en direction du pierrier qui se dessine vers la droite en s’aidant à la fois des cairns et des points jaunes, en nombre, qui permettent de bien s’orienter jusqu’au col. Cette partie est longue à remonter mais sans grande difficulté technique.

Après une bonne pause au col en profitant du panorama, les choses sérieuses commencent. Il s’agit de redescendre de là d’où on vient sur quelques dizaines de mètres pour aller grimper en direction des pentes raides par le biais du pierrier : on a longé les pans de roche au maximum et cela s’est fait sans trop de mal.

Derrière, un grand replat nous attend : deux options s’offrent ici, tourner à droite au premier cairn sans traverser le replat pour remonter sur la crête, puis face à l’éperon rocheux, contourner par la gauche ce dernier toujours en longeant la roche sur une sente cairnée. Ou alors, traverser le replat en bas jusqu’au bout puis tourner à droite et chercher les cairns pour remonter le pierrier en fonction des cairns avec des zigzags. On a pris l’option crête à la montée et pierrier en zigzag pour la descente.

En haut, un amas d’ardoises nous attend et un petit dôme avec un cairn semble nous indiquer que le sommet est proche : pas du tout ! Il faut remonter jusqu’à ce dernier pour trouver encore un éperon rocheux infranchissable : une sente descend à gauche légèrement pour le contourner sur un terrain assez stable.

C’est la partie d’après qui demande le plus d’attention de toute l’ascension : il s’agit de remonter une cheminée très raide – pas d’escalade pour autant mais on peut s’aider des mains pour la stabilité – dans une caillasse particulièrement sablonneuse et donc mouvante. En haut, ce micro-col entre deux pans de roche laisse dubitatif : il faut prendre à gauche en remontant les dalles un peu lissées. La suite se dessine plus facilement : on va contourner par la droite le dernière éperon en longeant la roche pour arriver enfin par l’arrière à notre objectif du jour : le Mont d’Ambin, matérialisé par un cairn sommital et une plaque commémorative.

Le panorama est juste exceptionnel et mérite franchement tous ces efforts à la montée – et on aura perdu quelques litres de sueur au passage -.

Après en avoir bien profité, on va redescendre exactement par le même itinéraire – on voulait tenter de rejoindre par le pierrier après le col le lac d’Ambin mais on a pas assez tiré à gauche dès le début, on y retournera -.

Une sortie incroyable dans un univers hors du temps à réserver aux randonneurs très aguerris et aux chiens à la patte sûre, un vrai coup de cœur !


Le Mont d’Ambin avec un chien

Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin NON-STOP DOGWEAR, la marque internationale de matériel pour chien !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NONSTOP DOGWEAR

Profitez de 20% de réduction chez NONSTOP DOGWEAR avec notre code HELLYxALICE jusqu'au 24 avril 2024 à minuit!

Profitez de 20% de réduction chez NONSTOP DOGWEAR avec notre code HELLYxALICE jusqu'au 24 avril 2024 à minuit !