Massif du Parpaillon – Hautes-Alpes 05


  • 818 D+
  • 14,7km
  • Au départ du parking du Grand Clot
  • Points d’eau sur le circuit
  • Niveau : moyen – passage aérien sur le circuit, pas de matériel nécessaire
  • Attention : interdiction formelle de la présence des chiens sur l’alpage entre le 15 juin et le 15 juillet puis du 15 août au 15 septembre.

Comment s’y rendre ?


7 mai 2022. De bon matin, direction le parking du Grand Clot après l’abbaye de Boscodon, entre les communes de Crots et Savines-le-Lac. La fin de la route sur 5km est carrossable pour tout véhicule mais en roulant doucement.

Un beau panneau absolument incompréhensible vous attend : interdiction des chiens dans l’alpage entre le 15 juin et le 15 juillet puis du 15 août au 16 septembre. Ils sont tolérés entre le 15 juillet et le 15 août en laisseon a imaginé un tas de scénarios obscures pour expliquer ce mois de tolérance mais on vous passera les détails -.

On commence par un long chemin carrossable plus ou moins raide qui zigzague tranquillement en forêt – avec une descente qui veut donc dire qu’il va falloir la remonter au retour, oui oui oui -.

Le premier d’une longue liste de panneau d’indication nous oriente à droite sur un sentier forestier qui descend un moment pour remonter par la suite en suivant des traces jaunes.

Nous arrivons dans l’alpage qui nous permet d’apercevoir notre objectif sommital du jour. Pas trop de doute sur la question, c’est bien là-haut qu’on se rend ! Plutôt original aussi, des barrières encordées et posées au milieu de nul part, probablement pour éviter de l’afflux touristique un piétinement de certains endroits.

On a perdu le sentier plusieurs fois après cette partie-là, certainement en partie à cause des névés encore présents pour ce mois de mai mais nous l’avons retrouvé assez logiquement au regard du relief.

La fin se poursuit sur un long sentier à flanc permettant d’arriver sur un premier point de vue très sympa. On vous invite à descendre sur le bout de caillou pour avoir un panorama total sur le lac de Serre-Ponçon.

On devine la suite, dernier coup de collier jusqu’au sommet après le cairn qui fait la taille d’un 4 étages – oui parce que là, c’était pas le sommet, en fait – et vous voilà avec un superbe 360° !

On aperçoit la crête qui nous tend les bras pour notre itinéraire de descente.

Un premier passage d’environ 30 mètres de long est assez étroit sur la crête et pourrait se révéler problématique si vous avez le vertige. Il y a suffisament d’espace pour traverser en toute sécurité, aucune difficulté pour les chiens.

Un second passage de 2 mètres de largeur avec une main-courante demande de l’attention mais beaucoup moins aérien que le précédent.

On poursuit à gauche – là où on a l’impression qu’un torrent a dévasté le dévers – en direction du lac de Morgon. Petite surprise, une messe est célébrée à notre arrivée puisqu’un petit bâtiment qui fait office de chapelle Saint-Pierre – et moi qui croyait que c’était un EVG qui avait mal tourné -.

Après le lac, on reprend le sentier pour retrouver la bifurcation du début et nous voilà sur le sentier initial. Retour à la voiture par le même itinéraire !

Une très jolie sortie pour débuter cette saison de randonnée “été” dans les Hautes-Alpes !

Download file: Pic de Morgon.gpx

Le Pic de Morgon avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.