Bornes-Aravis – Haute-Savoie 74


  • 1115D+
  • 13,8km
  • Au départ des chalets des Confins
  • Point d’eau sur le circuit
  • Troupeaux de moutons clôturés
  • Niveau : moyen à difficile – final très aérien

Comment s’y rendre ?


18 juin 2022. Ce jour à la fraîche – départ 7H00 tapante pour éviter les grosses chaleurs -, on s’oriente sur la commune de la Clusaz vers Annecy aux niveaux des chalets des Confins où l’immense parking de l’Arpettaz nous attend.

On attaque par la route carrossable en suivant au premier panneau La Lanchette puis au second le chalet de Paccaly. De là, on trouve une petite bifurcation sur un sentier entre les parcs à moutons pour attaquer dans le vif du sujet.

Ça grimpe tranquillement entre les arbres et le lac de Tardevant, notre premier objectif, est très bien indiqué. On passe le chalet de Tardevant pour prendre – dré dans l’pentu comme on dirait chez nous – le sentier qui laisse peu de place au doute sur l’orientation à suivre – ou alors c’est que vraiment, vous aimez vous perdre -.

On parvient au lac de Tardevant en suivant les – énormes – cairns, petite pause bien méritée avant de poursuivre vers notre étape suivante : la combe de Tardevant, aussi appelée l’Ambrevettaz de par le petit sommet du même nom.

Derrière le lac, un pierrier sans difficulté vous attend et on chemine doucement dans la combe en suivant un sentier logique pour atteindre le fameux col et le petit sommet de l’Ambrevettaz juste au dessus – à faire au retour de la pointe par exemple -. Une belle surprise nous y attend : le Saint-Patron qui apparaît au dernier moment – pour ceux qui suivent toujours pas, c’est le Mont-Blanc hein -.

On voit la belle crête qui nous tend les bras. Pour les vertigineux, vous pouvez encore avancer de 50m pour avoir la vue sur la Pointe Percée à droite – le truc pointu là – et vous arrêter là. Pour les autres, la crête ne présente aucune difficulté particulière, elle est large. Je conseille cependant vivement d’attacher votre chien – une laisse et un harnais/collier simple suffisent – pour éviter qu’il ait la merveilleuse idée de suivre un papillon dans la pente.

Le panorama au niveau du cairn est magnifique sur le massif des Aravis !

Retour par la crête avec un énorme spot sur le Mont-Blanc et on file sur le petit dôme de l’Ambrevettaz pour avoir l’impression d’atterrir dans le massif des Cerces-Thabor de par ce paysage quelque peu lunaire !

Direction le petit bonhomme perché tout là-bas
La pointe de Tardevant vu depuis l’Ambrevettaz

Il est temps de faire demi tour par le même itinéraire jusqu’au lac de Tardevant puis au chalet du même nom – et là bizarrement vous trouvez ça long en vous disant comme tout le monde : bon sang mais on a monté tout ça ? -.

Petite variante sur la fin du circuit sous le chalet de Tardevant où l’on a pris à droite sur le sentier en direction du refuge de Bombardellaz pour être au frais dans la forêt, cela rajoute 5 minutes sur le timing de descente a priori. Pour retrouver le parking de l’Arpettaz il suffit de suivre le GR rouge et jaune et les panneaux d’indications.

On retrouve le sentier initial vers le chalet de Paccaly et ses moutons puis retour au parking. Une très belle sortie pour découvrir les Aravis et une crête plutôt sécure pour se tester sur ce type de terrain avec un chien !

Download file: Pointe de Tardevant 18 juin 2022.gpx

La pointe de Tardevant avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.