Alpes Pennines – Haut-Valais – Suisse


  • 1650D+
  • 19,5km
  • Au départ de Turtmann
  • Points d’eau sur le circuit
  • Présence possible de troupeaux et chiens de protection
  • Niveau : difficile – passages câblés – long
  • Français : passeports européens de vos chiens obligatoires pour entrer en Suisse avec vaccination antirabique datant de plus de 21 jours
  • Coup de ❤️

Comment s’y rendre ?


24 juillet 2022. Ce jour, direction le Valais en Suisse allemande pour découvrir un sommet qui fait parler avec nos voisins de palier : qui de l’Aiguille de la Grande Sassière française ou du Barrhorn suisse est considéré comme le plus haut sommet d’Europe accessible en randonnée sans alpinisme ? Et bah on vous donnera pas la réponse mais on a fait les deux histoire de clôturer le débat !


Infos pratiques

On se gare – en van pour dormir sur place la veille et partir très tôt au petit matin – sur le parking terminus de la Turtmanntalstrasse – à vos souhaits – sur le parking de Vorder Sänntum. Les derniers km de route sont étroits et si vous venez avec un véhicule type camping-car, on vous suggère d’éviter les heures de pointe – sauf si vous êtes joueur – : il faut avancer ou reculer dans des encoches pour passer à deux quand vous croisez des gens.

Attention, le parking est payant via un parcmètre : 4CHF jusqu’à 12h00 de présence. Ce dernier accepte les pièces – suisses hein, vous pointez pas avec des euros vous aurez l’air fin – ou vous pouvez télécharger l’application easypark – l’une de nous n’a pas réussi à se faire géolocaliser mais il y avait bien du réseau sur place -. Dernière info avant de rentrer dans le vif du sujet, la Suisse n’étant pas dans l’UE, vérifiez que votre forfait de téléphone soit OK pour l’Europe – sinon vous allez recevoir un joli SMS vous demandant si vous souhaitez aller au-delà de vos 60€ de hors forfait et vous allez pleurer -.

La dernière considération du jour concerne l’état physique de votre chien qui devra être foncièrement athlétique pour s’engager sur une aussi longue randonnée à une telle altitude. Il vous est vivement conseillé de commencer par des 3000m moins importants pour vous tester humain et chien sur ce type d’ascension avant d’envisager le Barrhorn.


Bien, c’est parti ! La première étape consiste à rejoindre les deux barrages de Turtmannappelés Turtmannsee – en empruntant le chemin carrossable à gauche qui se transforme rapidement en sentier forestier. A la patte d’oie à droite en longeant le cours d’eau que l’on traverse via “un pont rocheux” – ou quelque chose du genre – pour continuer notre route et rejoindre un chemin carrossable plus spacieux. On atteint rapidement ainsi le premier barrage.

On longe ce dernier par la droite pour traverser le second – en cas de sécheresse, il s’agira du dernier point d’eau du circuit – et on aperçoit du bas notre second objectif : Turtmannhüttec’est un refuge hein, vous attendez pas à du rustique -. On emprunte le sentier qui monte à flanc et au panneau on suit Panoramaweg Turtmanntal. Un premier passage câblé ne présente pas de souci particulier. A l’intersection quasiment en haut c’est à gauche et vous apercevrez quasiment immédiatement la jolie bâtisse qui vous attend.

De là, on dépasse ce dernier par la droite pour rejoindre le sentier à flanc qui descend légèrement. Ouvrez les yeux, une jolie surprise se cache !

On continue dans la sente rocheuse pour traverser un petit cours d’eau – en eau lors de notre passage – et atteindre une cheminée qui représente la première difficulté du parcours : on remonte en serpentins dans une sente de sablonneuse pour atteindre un passage câblé à étages. Il se négocie tranquillement sans devoir aider les chiens mais un petit devra avoir un coup de main. Cela peut impressionner des personnes sujettes au vertige mais le côté aérien est réellement très faible.

De là, on suit les flèches et traces rouges et blanches – et pas Tracuit écrit en bleu ciel sur la roche pour commencer la troisième étape de notre ascension, avec de sublimes glaciers sur notre droite. On suit le sentier qui est évident pour crapahuter entre les cailloux, en ayant l’impression de monter sur une petite crête. On passe roche, dalles, caillasse pour apercevoir notre objectif sur la gauche.

De là, deux propositions à la prochaine intersection : dré dans l’pentu avec un sentier plus court mais très raide à gauche ou plus douxtout est relatif hein mais on confirme que c’est plus tranquille – mais plus long par la droite. On a choisi cette option – sans regret – pour l’aller et on est redescendus par l’autre option. Une fois en haut de l’option 2, on prend à gauche dans la sente horizontale qui est foncièrement à flanc de sentier et peut impressionner également les personnes sujettes au vertige – une lectrice nous a fait un retour à ce sujet après avoir lutté avec elle-même pour réussir à franchir ce passage – pour rejoindre la partie finale : le mur – the wall, appelez ça comme vous voulez, vous avez compris que ça allait piquer -.

Il doit rester entre 100 et 120D+ à cet endroit – ne vous fiez pas à votre montre connectée, les deux nôtres et celles des personnes en haut étaient faussées et tablaient toutes à 3500m au lieu des 3610m au sommet – et on est sur un bon kilomètre vertical dans une sente entre sable et caillasse – un pas en avant trois pas en arrière, vous allez adorer – puis le sentier s’adoucit pour enfin atteindre la croix sommitale – le Graal, clairement ! -.

Malgré les nuages qui nous cachent une partie du panorama, le spot est juste incroyable dans cet univers désertique de glaciers et de sommets !

Après une pause casse-croûte bien méritée, on redescend en prenant cette fois-ci le sentier raide de droite puis le même itinéraire jusqu’aux lacs

Après un plouf pour les chiens, retour en restant sur la route carrossable tout du long jusqu’au parking !

Une sublime randonnée comme les Suisses en ont le secret : entourée de glaciers dans une combe si vaste pour un panorama exceptionnel !

Download file: Barrhorn 24 juillet 2022.gpx

Trace erronée en termes de km et D+, bien se référer

Le Barrhorn avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enable Notifications    OK No thanks