Valais – Suisse


  • 600D+
  • 5.7km
  • Alpinisme canin : matériel spécifique et connaissances requises obligatoires
  • Au départ de Saas Fee : remontées mécaniques à prendre et parking payant
  • Pas de point d’eau et pas de troupeau
  • Niveau : 4000m facile

Comment s’y rendre ?


12 avril 2024. Ce jour, nous voilà sur la mythique commune de Saas Fee, voisine de la plus célèbre encore Zermatt. On va s’arrêter au parking payant au début de la ville puisqu’elle est entièrement piétonnière. On vous conseille de remonter les deux étages pour sortir sur le parking du haut à l’extérieur en vous rapprochant au maximum de la limite interdisant les véhicules étrangers à la commune de rentrer. Prix du parking pour le temps de l’ascension : environ 15CHF.

On va traverser la ville en empruntant un pont pour aller chercher le Métro Alpin sur la gauche : il s’agit de prendre trois remontées mécaniques successives, deux télécabines puis le métro – le plus haut du monde d’ailleurs – jusqu’au Mittelallalin – 3454m, pour la modique somme de 75 CHF/personne pour l’aller-retour au moment de notre passage – on espère pour vous que c’est moins cher en été -. Pour le chien, ce n’est pas clair : pour avoir pris deux jours de suite les mêmes remontées, on a payé une vingtaine de CHF le premier jour et rien le second. En tous les cas, pas de ticket distribué au chien le premier jour et aucune vérification de la part des employés présents à chaque étape. On avait une muselière sur nous par précaution mais personne ne nous a demandé de la mettre.

Les horaires varient en fonction des dates : en hiver ils sont très courts, à savoir 08H30 / 15H30 mais en été ils augmentent le laps de temps entre l’ouverture et la fermeture, il faut bien penser à vérifier sur leur sitequi est plus ou moins bien fait car on ne voit pas les horaires hiver par exemple -.

Une fois au départ, on va emprunter la piste de ski face à nous en serrant à gauche. Puis on cherchera à aller droit sur les deux téléskis que l’on traverse en prenant des petites pentes de neige hors-piste avant de traverser une dernière piste et d’arriver au pied du début des festivités.

On s’encordera à partir de là. Lors de notre première tentative – full neige, on a du retenter le lendemain pour finir par réussir à atteindre le sommet -, aucune trace n’était faite et on a donc choisi de s’orienter dans la pente davantage à droite pour passer entre les séracs en direction de la corde fixe présente. On ne le conseille pas forcément avec un chien : en tous les cas pour nous en version hiver, cette partie est extrêmement raide et demande de tracter le chien à une main sur 2/3 mètres pour grimper sur un bout de sente à flanc tout en glace. Rien d’impossible mais plutôt technique, d’autant plus qu’il y a pas mal de crevasses sur le secteur. Lors de notre seconde tentative, on choisira de partir davantage à gauche pour passer sous les gros séracs. Ce choix nous semble à présent plus simple et judicieux. On remontera ainsi jusqu’au col Feejoch à 3826m. Le panorama ici est déjà grandiose !

Option 2 plus facile

Il s’agit ensuite de remonter sur la gauche la pente raide pour sous la croix tirer à droite. Au bout, il suffira de remonter les derniers mètres dans la caillasse par la gauche pour atteindre l’Allalinhorn à 4027m sans difficulté. Et quel sommet ! Le 360° est juste époustouflant !

On va redescendre exactement par le même itinéraire.

Vous pouvez trouver tout le matériel qu’on utilise pour Helly dans cet article !


L’Allalinhorn avec un chien

Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin NON-STOP DOGWEAR, la marque internationale de matériel pour chien !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

3 commentaires

  1. WAou passer des calanques …à un 4000m dans la foulée,il faut oser.
    Magique ,un rêve pour moi qui le restera (pas la technique et plus l’àge…Nessie bientôt 12 ans non plus):
    Mais je kiffe vos reportages,vous me faites du bien au moral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *