Beaufortain – Savoie 73


  • 850D+
  • 14km
  • Au départ du Fort de la Platte
  • Points d’eau nombreux
  • Troupeaux de vaches, chevaux en liberté, pas de patous
  • Niveau : facile à moyen
  • Coup de ❤️

Comment s’y rendre ?


11 septembre 2021. Avec la team malous, on se cherchait une balade sans trop de dénivelé encore inconnue au bataillon avec de beaux paysages. Et bien c’est une sacrée réussite !

Nous nous sommes garées au parking obligatoire du Fort de la Platte, pas très loin de Bourg Saint Maurice. On va pas se mentir, on s’est demandé si la commune avait pas laissé le stagiaire s’occuper du budget voirie concernant la route qui y mène : on alterne pendant 20 minutes sur un chemin mi bitume mi cailloux par portion de 50mètres, qui reste carrossable pour tout type de voiture en passant doucement.

On remonte vers les panneaux jaunes qui nous indiquent la direction des 5 lacs, aussi dit les lacs de Forclaz, que nous suiverons jusqu’au bout.

Pour cela, nous quittons rapidement un genre de chemin carrossable pour marcher sur des sentiers dans un bel et vaste alpage. Des chevaux en liberté nous accueillent, plutôt rare pour être souligné.

Nous atteignons rapidement le col de Forclaz à 2365m qui nous indique le nom de chaque plan d’eau que nous allons longer successivement : lac Esola, lac Riondet, lac Cornu, lac Verdet et enfin lac Noir. Une descente et remontée plus tard dans un vaste cirque – pensez donc au fait que vous devrez remonter ça au retour, oui ça pique – et nous apercevons le premier lac.

Le lac Esola que nous voyons en contrebas annonce la couleur !

Suivent les lacs Riondet, Cornu et Verdet pour le bonheur des toutous qui s’en donnent à coeur joie !

Nous arrivons au lac Noir qui surprend par sa couleur turquoise – même pas besoin d’aller en Corse – et voyons désormais d’ici la suite et fin de notre programme.

En contournant par la droite le lac jusqu’au bout, nous trouvons un sentier qui nous permet de monter à côté du pierrier sur un sentier bien praticable en direction du col.

La suite se fait logiquement : à gauche une grosse arête faite d’ardoise – du coup c’est pas là -, à droite une petite crête mignonne – du coup, c’est là -.

Nous apercevons une très belle combe en contrebas.

Nous arrivons au bout de la crête avec en face de nous un spot Mont Blanc incroyable !

Et cerise sur le gâteau ou coulis Nutella sur le Chocobueno, un troupeau de bouquetins nous observe tranquillement depuis l’arête d’en face. Nous restons un long moment avec ce merveilleux panorama tout autour de nous.

Redescente douce par le même itinéraire sans aucune difficulté. Cette randonnée est relativement facile excepté peut être le dénivelé qui doit être pris en compte pour des marcheurs débutants. Et la récompense est magique, franchement !

Pas de patous sur tout le circuit à cette date, des troupeaux de vaches vraiment loin et nous avons croisés des border collie gueulards mais qui ont déguerpi sans demander leur reste, aucun souci. Quelques marmottes pointent le bout de leur nez à notre passage.

Un joli coup de coeur surprise pour cette balade à faire par grand soleil pour être sûre d’avoir le Saint Patron – le Mont Blanc, pour ceux qui suivent pas – bien net au sommet.

L’Antécime de la Pointe Motte et les lacs de Forclaz avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enable Notifications OK No thanks