Entre Queyras et Ubaye – Hautes-alpes 05


  • 1060D+
  • 13,8km
  • Au départ de Vars
  • Troupeau au loin
  • Un seul point d’eau pouvant être asséché en fin de saison
  • Niveau : moyen

Comment s’y rendre ?


29 juin 2022. Ce jour, direction l’Ubaye aux alentours de la commune de Vars pour débuter cette ascension au parking des Couniets, accessible par une longue piste carrossable – pour tout type de véhicule en roulant tout doux si vous voulez pas laisser votre moteur sur place -. Celle-ci est censée être réservée aux véhicules agricoles mais un parking vous attend bien au sommet avec de nombreux véhicules civils. Attention, le GPS de Googlemaps propose de prendre un – nouveau – sens interdit, Waze permet de contourner par le village.

De là, un panneau nous annonce l’ensemble de notre parcours et on remonte un sentier fraîchement ouvert – pour éviter la bergerie et donc les problèmes – en direction du col de Serenne.

Ouvrez les yeux, sur cette première partie se cache une jolie surprise.

On arrive rapidement sur un premier col face à un immense vallon. La sente de droite nous tend les bras et on va marcher sur 1km à flanc sans aucune difficulté – deux trois passages étroits mais pas de danger particulier : on a croisé mamie Germaine avec une canne, à partir de là, tout est possible -.

Le col de Serenne offre un joli panorama pour une pause régénérante – barre de céréales, saucisson, graines de pigeon, à votre bon cœur – et annonce le lac des 9 Couleurs à 10 minutes. Si vous connaissez celui sous la Tête de la Frema en Ubaye également, vous allez être déçus – même nom mais clairement pas la même qualité de flaque, dirons-nous -.

Il a le mérite d’être là pour que nos poilus se rafraîchissent et la couleur rose de la pierre autour rend le lieu charmant vu depuis le dessus – oui, faut grimper le mur là-devant -.

On arrive sur une grande combe avec un lac asséché et on comprend vite que notre objectif est – tout – là-haut. On commence par un sentier plutôt bien balisé avec des traces et flèches jaunes à suivre entre les cailloux.

On atterri ensuite sur une partie de roches plus ou moins lisses à franchir en s’orientant avec les nombreux cairns – ouai vous aurez l’impression que ça part dans tous les sens -. Checkez votre GPS – maps.me ou Osmand idéals pour ce genre d’exploration – pour rester sur votre trace avant la patte d’oie qui détermine quel sommet vous allez explorer en premier.

Parce que oui, la Mortice c’est deux sommets différents – Nord et Sud – reliés par une crête et un plateau. On vous conseille de partir à gauche en premier en allant droit dans le mur en face de vous – de loin ça a l’air infranchissable alors qu’en fait ça passe crème -. Cela vous permet de poursuivre à gauche sur la sente raide qui mène au sommet et ça vaut le détour. Vous voilà sur la Mortice Nord – 3187m.

Ensuite, on redescend cette partie pour remonter la belle crête en face de nous – encore une fois, vu de loin ça a l’air fou, une fois dessus vous direz “c’est tout ?” – et en marchant dessus pour rejoindre la 3ème partie – qui est donc le 2ème sommet, on sent qu’on vous perd là -, vous aurez une vue sur le lac Vert en dessous avec la pointe d’Escreins, encore un 3000 accessible avec votre loulou.

Direction la Mortice – tout court ou Sud si vous tenez à lui donner un petit nom3169m pour finaliser cette ascension, bien qu’on préfère clairement la vue de l’autre côté. On aperçoit – depuis le début – le Mont Viso et d’ici, un bout du lac de Serre-Ponçon.

Pour redescendre, il suffit de suivre la trace qui redescend à gauche tranquillement pour retrouver notre itinéraire initial vers la patte d’oie. La suite se déroule sans encombre – bien qu’un peu long – jusqu’au parking.

Une très belle randonnée quand on aime les paysages bien lunaires typique des 3000. Les topos que nous avions trouvés ne rendaient pas hommage au superbe panorama qui s’offre à nous aux sommets et c’est donc une sacré surprise !


La Mortice avec un chien

Nos partenaires

Nous sommes fiers et heureux de collaborer avec CIMALP, équipementier outdoor pour les sports de montagne, HARDLOOP, revendeur d’équipements de plein air, MAMMUT France, marque iconique d’équipements pour les amoureux des hautes cimes et enfin NON-STOP DOGWEAR, la marque internationale de matériel pour chien !

Clique sur les logos pour plus d’infos 🙂

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *