Italie – Alpes Cottiennes Piémont


  • 1160D+
  • 12,4km
  • Au départ de Vallone di Riofreddo
  • Points d’eau sur le circuit
  • Troupeaux et chien de protection sympa croisé ce jour
  • Panneau chien en laisse à l’entrée :  aucun souci avec les chiens en libre avec l’ensemble des personnes croisées, italiens très dogfriendly
  • Niveau : moyen

Comment s’y rendre ?


9 juillet 2022. Ce jour, nous voilà dans le massif Alpi Cozie – en français Alpes Cottiennes pour les néophytes de l’italien comme nous – et la région du Piémont pour découvrir une série de lacs. On se gare après la commune de Pratolungo – à 37min de voiture précisément du col de Larche en France – au terminus de la Strada del Vallone di Rio Freddo : un parking nous attend face à une grande maison abritant les bergers du coin. On emprunte par la suite la route carrossable face à nous et c’est parti ! Un panneau au début de celle-ci indique l’obligation d’attacher les chiens : nous n’avons croisés que des chiens en libre et des italiens particulièrement dogfriendly.

Quelques dizaines de mètres après avoir passé le premier pont, on emprunte le sentier forestier à droite marqué par un cairn. Ce dernier nous fait grimper dans la forêt jusqu’à une patte d’oie où il faut prendre à droite – forcément, là où ça va monter, sinon c’est pas rigolo -. On s’oriente pas mal avec diverses traces de peintures – et on imagine bien le mec venir avec son pot et son pinceau vu les coulures qui nous ont bien fait marrerjaunes et rouges.

On chemine toujours entre les arbres pour prendre de la hauteur et traverser un pierrier. Parfois on perd un peu le fil du sentier mais les cairns et traces sur les cailloux nous aident à retrouver notre route. On attend assez rapidement le lago Martel – 2166m.

De ce dernier, on vous conseille vivement de suivre la direction du panneauà droite donc – et non notre trace – contourner le lac à gauche – : on voulait aller voir de plus près le lago Nero juste en dessous puis rejoindre la trace initiale pour continuer jusqu’au lago d’Aver Soprano mais le sentier est très peu usité et malgré la présence de quelques cairns qui se courent après, c’était assez foireux comme plan.

Une fois de retour sur l’itinéraire conseillé, on aperçoit de haut le lago d’Aver Sottano qu’on longera à la fin du circuit.

On suit toujours un sentier plus ou moins marqué et enfin notre second objectif en visu : le lago d’Aver Soprano – 2342m pour lequel on doit descendre quelques centaines de mètres pour l’atteindre. Si vous souhaitez contourner le lac pour aller de l’autre côté, un petit passage nécessite de l’attention pour éviter de faire un plouf – en prenant à droite – mais rien d’infranchissable en y allant doucement.

De là, il est possible pour obtenir un point de vue plus global de monter au colle d’Averaltitude inconnue au bataillon– en suivant – toujours et encore – les cairns dans la caillasse rosée. Il n’y a que les derniers mètres pour lesquels je conseille vivement de tenir main droite pour prendre de côté le mur final, qui passe donc relativement facilement – notre amie ayant pris l’option dré dans l’pentu avec plus de difficultés pour circuler entre les gros rochers -.

Le col est joli et permet de voir l’autre côté de la vallée !

On redescend par le même itinéraire jusqu’au lac et au panneau, on prend cette fois-ci en direction du lago d’Aver Sottano – 2127m.

Après ce dernier, une longue descente presque droite commence entre cailloux puis forêt pour rejoindre la route carrossable et enfin le parking.

De jolis lacs pour une entrée en matière dans cette région qui doivent être sublimés par la période automnale !

Download file: Lago et colle d'Aver.gpx

Lago d’Aver avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enable Notifications    OK No thanks