Beaufortain – Savoie 73


  • 1140D+
  • 12,6km
  • Au départ de la Ville des Glaciers. Attention : durant la période d’été, des navettes obligatoires sont mises en place de 8h30 à 17h30. En dehors de ces heures, vous pouvez vous y rendre en voiture.
  • Points d’eau sur le circuit
  • Présence possible de troupeaux et chiens de protection : pour nous des vaches.
  • Niveau : moyen

Comment s’y rendre ?


27 août 2022. Arrivant au petit matin, on traverse la commune des Chapieux pour emprunter la route étroite menant à la Ville des Glaciers. On peut se garer sur le parking juste après les quelques bâtisses qui composent le hameau. Attention : en période estivale, une navette obligatoire depuis les Chapieux est mise en place de 8h30 à 17h30 et il est interdit de circuler en voiture entre cette plage horaire – on est arrivées avant et pour repartir avant 17h30 on a sympathisé avec le type de la navette, ce qui nous a permis de le suivre et d’éviter de rencontrer l’autre navette sur une route qui ne permet pas franchement les croisements -. En dehors de l’été, aucun souci.

On traverse la route pour passer entre les bâtiments et emprunter la route carrossable sur quelques lacets. Des sentiers de traverse permettent de couper sur la gauche et on arrive rapidement sur une bergerie où l’on prend à gauche au panneau en direction du col des Fours pour remonter longuement le vallon à côté du ruisseau. Le sentier ne présente pas de difficulté et se raidit peu à peu.

On s’oriente toujours en direction de la gauche en suivant les traces vertes et jaunes : le sentier est bien balisé puisqu’on emprunte actuellement le tracé officiel du TMBtour du Mont Blanc pour les incultes, ce qui se traduit par autoroute à touristes en période estivale puisque c’est probablement le trek le plus prisé de la région -.

Quand on arrive sur le replat, un sentier part à gauche en direction du lac de Mya que l’on choisi d’aller voir plutôt sur le retour – autant se coller toute la montée dès maintenant et on en parle plus – en continuant tout droit pour la dernière montée bien raide en serpentin du circuit. Aucune difficulté particulière jusque là.

Nous voilà au col des Foursce qui était notre objectif initial mais on s’est dit oh tiens, ya un sommet là, ça a l’air sympa et on a pas regretté -. De là, il faut redescendre légèrement sur le sentier vers la droite pour suivre les cairns en direction des pylônes électriques puis remonter clairement à droite sur des dalles. Une fois passées, on revient sur un sentier bien tracé pour continuer en direction du dôme tout lisse qui matérialise notre sommet – enfin, me direz-vous ! -. 

Le panorama est incroyable à 360° avec en face de nous le Mont-Blanc et le fameux “glacier des Glaciers” – c’est son vrai nom à ce prétentieux – et tout le Beaufortain ainsi qu’une partie de la réserve des Contamines-Montjoie et les lacs Jovet en dessous.

On aperçoit le lac de Mya que l’on va rejoindre après une petite pause en redescendant par le même itinéraire. À la bifurcation, on emprunte le sentier de droite pour atteindre en 10 minutes le col de Mya au dessus du plan d’eau. Il faut vraiment descendre voir le lac – oui, oui, certes, il faudra donc remonter – mais ça vaut vraiment le coup.

On fait le tour du lac pour remonter – arrêtez de râler c’était beau non ? – et poursuivre sur le sentier de droite afin de rejoindre notre route initiale. Et maintenant, et bien va falloir tout redescendre par le même itinéraire jusqu’à la ville des Glaciers !

Un très beau circuit qui frôle le coup de coeur par la beauté de ce vallon et ce lac face au glacier.

La Tête Nord des Fours avec un chien

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enable Notifications OK No thanks