Mont-Blanc – Haute-Savoie 74


  • 1200D+ / 1350D+ en progression sur le glacier
  • 12,5km / 14km en progression sur le glacier
  • Au départ d’Argentière
  • Points d’eau sur le circuit
  • Présence possible de troupeaux et chien de protection : aucun lors de notre passage
  • Niveau : difficile – raide

Comment s’y rendre ?


30 octobre 2022. 7H30, départ à la frontale du parking du petit parking juste avant celui des Grands Montets sur la commune d’Argentière après avoir traversé Chamonix Mont-Blanc. On s’oriente sur le hameau de la Rosière en empruntant la route à pieds que l’on remonte en prenant à gauche en direction du tunnel. On traverse ce dernier en prenant tout de suite à droite derrière puis encore à droite pour atterrir sur un parking – avec des engins de travaux histoire de vous mettre direct dans l’ambiance pour la suite -.

Il vous faut remonter intégralement la route carrossable qui monte à votre gauche – et on est pas loin du kilomètre vertical tellement elle étire les mollets -. Elle est relativement longue et deux options sont possibles : lorsque vous apercevrez des bâtiments en hauteur, sur la gauche après un lampadaire de piste, vous pourrez apercevoir une sente légèrement dessinée qui s’enfonce dans la forêt en direction du refuge de Lognan ou alors vous pouvez poursuivre finalement jusqu’aux infrastructures d’hiver toujours par la route carrossable – notamment un ancien téléphérique dont il subsiste un gros pylône sans câble et l’aire d’arrivée des anciennes bennes -, comme nous – en réalité, on a pas vu la bifurcation sur le moment -.                

Lorsque vous aurez atteint les bâtiments, il vous faut emprunter la voie de gauche et poursuivre sur cette dernière en prenant à droite à la première intersection – là où ça monte fort mais rassurez-vous, derrière ça va un peu mieux -. On poursuit finalement jusqu’à ce que l’on tombe sur les hauteurs du glacieret ça vaut quand même le coup, on va pas de mentir ! -. Quelques dizaines de mètres sur la droite se trouve le – défunt – panneau “Point de vue”, signifiant le point culminant de cette sortie.

Si vous le souhaitez et uniquement avec une expérience solide en la matière, il vous est possible de descendre – en suivant les points jaunes un moment puis à vue – en direction du haut du glacier pour avoir un beau point de vue sur l’Aiguille des Grands Montets, l’Aiguille du Chardonnet et les différents glaciers environnants – Trident, Chardonnet, Rognons, etc. -.

Pour les autres et en tous les cas pour la descente, il vous faut rejoindre le gros point jaune et sa flèche qui indique le sentier en balcon sur la moraine à emprunter. Cela vous permet d’avoir une belle vue sur le glacier tout du long – avec des spots photos à différents endroits notamment un probablement vers une ancienne voie ferrée où l’on peut apercevoir en se penchant, pas trop quand même, des restes de rails et tunnel ferroviaire tout rouillé dans le vide -.

On retrouve la route carrossable et à l’intersection, vous pouvez prendre à droite pour changer un peu en direction du bâtiment – qui s’avère être le refuge de Lognan -. Une petite sente coupe droit dessus au niveau du pylône électrique. Une fois au refuge, quelques marches discrètes continue sur un sentier pas bien large en direction de la forêt.

On zigzague entre les arbres pour finalement retomber sur la route carrossable – et on est donc descendu par ce sentier qu’on avait loupé à l’aller sans voir l’intersection – que l’on redescend jusqu’au parking ! Allez savoir comment, en allant tout droit sans se poser de question on s’est retrouvé sur le vaste parking des Grands Montets, on a donc du reprendre à pieds la route à gauche pour retrouver le van ! On aurait pu faire une boucle entière en redescendant par des serpentins en forêt en revenant au niveau des infrastructures de ski mais vu qu’on est s’est planté dès le début de la montée, on a pas cherché à revenir dessus à la descente. Il y a donc probablement un meilleur itinéraire que celui que l’on vous montre ce jour.

Une jolie sortie pour découvrir un très beau glacier de plus près au cœur de la Mecque des Montagnards Chamonix, pour ceux qui suivent pas – mais dont la marche d’approche reste moins intéressante que celle du glacier du Tour, par exemple.

Le glacier d’Argentière avec un chien

Nos partenaires

CIMALP, marque française écoresponsable produisant des vêtements et accessoires dédiés à la pratique des sports de montagne, nous accompagne et équipe désormais pour toutes nos aventures avec Helly ! N’hésitez pas à aller découvrir leur site qui propose une large gamme de produits avec un excellent rapport qualité-prix : nous sommes extrêmement fiers de les représenter car ils s’adaptent continuellement aux besoins des randonneurs, alpinistes et traileurs jusqu’au moindre détail. Clique sur le logo 🙂

DALMA, assurance santé pour chien et chat, accompagne Helly dans ses aventures et prend soin d’elle jusqu’au bout des pattes ! Remboursement en 48H00 de vos frais vétérinaires, consultation gratuite en ligne avec un vétérinaire, pas de franchise et tarif mensuel personnalisé en fonction de vos envies ! Vous pouvez obtenir UN MOIS GRATUIT grâce au code ALICExHELLY à rentrer dans la toute petite case en haut à droite au moment du règlement de la souscription ! Clique sur le logo 🙂

K-IP, la balise de sécurisation des pratiques outdoor, est désormais à nos côtés sur toutes nos sorties montagne. Il s’agit d’un boitier très léger qui permet à la fois d’être suivis en direct par nos proches par le biais de l’application et à la fois un outil d’alerte en cas de détresse. La balise est reliée au réseau GSM/téléphone mais aussi aux antennes radios qui prennent le relais en l’absence de celui-ci, permettant une sécurisation maximale pour être retrouvés au plus vite en cas de pépin. Clique sur le logo 🙂

Vous pouvez également aimer :

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enable Notifications OK No thanks